L'analphabete
Editeur: Zoé Date de parution: 27/08/2004 EAN: 9782881825125 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
4 290 Ft
Catégorie: Littérature
En stock
Présentation

Eredeti cím: "Az analfabéta"

4ème de couverture :
Onze chapitres pour onze moments de sa vie, de la petite fille qui dévore les livres en Hongrie à l'écriture des premiers romans en français. L'enfance heureuse, la pauvreté après la guerre, les années de solitude en internat, la mort de Staline, la langue maternelle et les langues ennemies que sont l'allemand et le russe, la fuite en Autriche et l'arrivée à Lausanne, avec son bébé.
Ces histoires ne sont pas tristes, mais cocasses. Phrases courtes, mot juste, lucidité carrée, humour, le monde d'Agota Kristof est bien là, dans son récit de vie comme dans ses romans.
Je lis. C'est comme une maladie. Je lis tout ce qui me tombe sous la main, sous les yeux : journaux, livres d'école, affiches, bouts de papier trouvés dans la rue, recettes de cuisine, livres d'enfant. Tout ce qui est imprimé...

L'auteur / la collection

Kristóf Ágota, est née le 30 octobre 1935 à Csikvánd (Hongrie). Elle quitte la Hongrie en 1956, à l’âge de 21 ans, avec son mari et sa fille âgée de 4 mois, et s’installe en Suisse où elle elle est décédée le 27 juillet 2011 .
Ecrivaine hongroise d'expression francophone, son œuvre est marquée par cette migration forcée.
Dramaturge à ses débuts, elle va connaître un grand succès avec sa trilogie racontant l'histoire de jumeaux, traduite dans de nombreuses langues. Elle a reçu le Prix du Livre européen pour le premier tome, Le Grand Cahier, en 1987, et le Prix du Livre Inter, pour le troisième, Le Troisième Mensonge, en 1992. En 2008, elle reçoit le prix autrichien pour la littérature européenne pour l'ensemble de son œuvre.

Agota Kristof nace en 1935 en Csikvánd, Hungría. Desde 1956 vive en la Suiza francófona. Antes de consagrarse como escritora de lengua francesa trabajó en una fábrica primero y luego en la Escuela de Teatro de Neuchâtel.
Su primera novela, El gran cuaderno, publicada en 1987 por Éditions du Seuil, obtuvo un gran éxito de crítica y público y fue galardonada con el Premio Livre Européen (Libro Europeo). Esta afortunada ópera prima protagonizada por dos hermanos fue traducida al alemán, al igual que La prueba y La tercera mentira, que conjuntamente con la primera obra conforman una brillante trilogía de facetas múltiples donde se entremezclan sin distinguirse ficción, realidad y mentiras.
Con la más reciente, Ayer, Agota Kristof renueva su búsqueda alrededor del tema de la identidad, un núcleo conceptual y vital siempre presente en su obra, tanto en las novelas como en las piezas radiofónicas, escritos teatrales y poesias. Su última novela, La analfabeta, fue publicada por Editions Zoé en 2004. En 2007 resulta finalista del Premi Llibreter con la novela Claus y Lucas. © Obelisco