De Budapest a Madere, Les dernieres heures de la monarchie hongroise
Editeur: Lacurne Date de parution: 18/06/2020 EAN: 9782356030177 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
10 530 Ft
Catégorie: Essais
En stock
Présentation

À la suite de la défaite de l'empire austro-hongrois, la république est proclamée en Hongrie dès novembre 1918, avec à sa tête le premier ministre Mihály Károlyi, qui sera élu président en janvier 1919. Cependant la situation reste confuse car les Alliés imposent un démembrement d'une grande partie du territoire au profit des pays voisins. Fidèle à la couronne millénaire héritée de saint Étienne, le comte József Károlyi (1884-1934) s'oppose à son demi-frère Mihály. À Budapest, il demeure au service de la famille royale pour tenter, avec les partisans du roi Charles, de restaurer la monarchie. Peine perdue. Exilé en Suisse dès mars 1919, le roi Charles est arrêté lors de son ultime retour en Hongrie en 1921. Il est alors contraint par les Alliés de s'exiler à Madère avec sa famille. Károlyi les rejoint pour les dernières semaines de la vie du roi Charles, qui s'éteint à 34 ans le 1er avril 1922. Károlyi reste proche de l'impératrice Zita, installée en Espagne, qui le charge de l'éducation hongroise de son fils Otto de Habsbourg, l'héritier du trône d'Autriche-Hongrie.
Ces mémoires, traduits pour la première fois du hongrois, sont complétés par une biographie de József Károlyi et par la présentation de sa pensée politique et sociale, à travers ses discours et des témoignages, dont celui de l'archiduc Otto de Habsbourg.
Introduction de Georges Károlyi, ambassadeur de Hongrie à Paris, petit-fils de l'auteur, qui rappelle le contexte historique.
Photos en noir et blanc, provenant en partie de la famille de l'auteur.
Index de plus de 200 noms, tableaux généalogiques.
Traduction du hongrois par Zsuzsa Kosza et Georges Károlyi
© Lacurne