Le jeune homme
Editeur: Gallimard Date de parution: 05/05/2022 EAN: 9782072980084 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
3 240 Ft
Catégorie: Littérature
En stock
Présentation

En quelques pages, à la première personne, Annie Ernaux raconte une relation vécue avec un homme de trente ans de moins qu’elle. Une expérience qui la fit redevenir, l’espace de plusieurs mois, la « fille scandaleuse » de sa jeunesse. Un voyage dans le temps qui lui permit de franchir une étape décisive dans son écriture.
Ce texte est une clé pour lire l’œuvre d’Annie Ernaux — son rapport au temps et à l’écriture.
© Gallimard

L'auteur / la collection

Annie Ernaux est une écrivaine et professeure de lettres.

Elle passe son enfance et sa jeunesse à Yvetot en Normandie. Née dans un milieu social modeste, de parents d’abord ouvriers, puis petits commerçants qui possédaient un café épicerie, elle fait ses études à l’université de Rouen puis de Bordeaux. Elle devient successivement professeure certifiée, puis agrégée de lettres modernes en 1971. Au début des années 1970, elle enseigne au lycée de Bonneville, au collège d’Évire à Annecy-le-Vieux puis à Pontoise avant d'intégrer le Centre national d'enseignement à distance (CNED).

Annie Ernaux fait son entrée en littérature en 1974 avec "Les Armoires vides", un roman autobiographique. En 1984, elle obtient le prix Renaudot pour un autre de ses ouvrages à caractère autobiographique, "La Place".
"Les années", vaste fresque qui court de l'après-guerre à nos jours, publiée en 2008, est récompensée en 2008 et 2009 par plusieurs prix. Cette même année 2008, elle reçoit le Prix de la langue française pour l'ensemble de son œuvre.

En 2011, elle publie "L'Autre fille", une lettre adressée à sa sœur, décédée avant sa naissance. En avril 2016, elle publie à nouveau un récit autobiographique, "Mémoire de fille", dans lequel, près de soixante ans plus tard, elle se penche sur l'année de ses 18 ans, l'été 1958.
En 2017, elle gagne le Prix Marguerite-Yourcenar, décerné par la Société civile des auteurs multimédia, pour l'ensemble de son œuvre.
Son roman "Passion simple" (1992) a été adapté au cinéma en 2020, réalisé par Danielle Arbid. "L'événement", réalisé par Audrey Diwan, a remporté le Lion d'or à la Mostra de Venise en 2021.

Très tard dans sa carrière littéraire, Annie Ernaux délaisse la fiction pour se concentrer sur le matériau autobiographique que constitue son enfance, en Normandie. Mêlant expérience historique et expérience individuelle, ses ouvrages dissèquent l’ascension sociale de ses parents (La Place, La Honte), son mariage (La Femme gelée), sa sexualité et ses relations amoureuses (Passion simple, Se perdre, L'Occupation), son environnement (Journal du dehors, La Vie extérieure), son avortement (L'Événement), la maladie d'Alzheimer de sa mère ( Je ne suis pas sortie de ma nuit), la mort de sa mère (Une femme) ou encore son cancer du sein (L'Usage de la photo, en collaboration avec Marc Marie).
Son œuvre littéraire entretient des liens étroits avec la sociologie.
© Babelio