Carnets III, Mars 1951-décembre 1959
Editeur: Folio Date de parution: 19/09/2013 EAN: 9782070454068 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
3 920 Ft
Catégorie: Littérature
En stock
Présentation

«Chaque matin quand je sors sur cette terrasse, encore un peu ivre de sommeil, le chant des oiseaux me surprend, vient me chercher au fond du sommeil, et vient toucher une place précise pour y libérer d’un coup une sorte de joie mystérieuse. Depuis deux jours il fait beau et la belle lumière de décembre dessine devant moi les cyprès et les pins retroussés.»

Entre 1951 et 1959, Albert Camus écrit L’Été, La Chute, L’Exil et le royaume. Il réagit aux polémiques déclenchées par L’Homme révolté, à la tragédie de la guerre d’Algérie, voyage en Italie et en Grèce, reçoit le prix Nobel… Ses Carnets témoignent de son désir d’harmonie, auquel il tend «à travers les chemins les plus raides, les désordres, les luttes».

On trouvera à la fin de ce volume un index général des trois tomes.

© Folio

L'auteur / la collection

Albert Camus est né le 7 Novembre 1913 à Mondovi en Algérie d'un père d'origine alsacienne et d'une mère d'origine espagnole. Son père est mobilisé en septembre 1914, et blessé à la bataille de la Marne, il meurt à Saint-Brieuc le 17 octobre 1914. Camus n'a donc pas connu son père et sera éduqués par sa grand-mère.
L'œuvre de Camus comprend des pièces de théâtre, des romans, des nouvelles et des essais dans lesquels il développe un humanisme fondé sur la prise de conscience de l'absurdité de la condition humaine mais aussi sur la révolte comme réponse à l'absurde, révolte qui conduit à l'action et donne un sens au monde et à l'existence, et « alors naît la joie étrange qui aide à vivre et mourir » (L'Homme révolté).
Il a reçu le Prix Nobel de littérature en 1957, à l’âge de 44 ans.