Giacometti, la rue d'un seul
Editeur: Folio Date de parution: 14/11/2016 EAN: 9782072696510 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
2 230 Ft
Catégorie: Littérature
En stock
Présentation

«Il existe dans la médina de Fès une rue si étroite qu’on l’appelle "la rue d’un seul". Elle est la ligne d’entrée du labyrinthe, longue et sombre. En observant les statues de Giacometti, j’ai su qu’elles ont été faites pour traverser cette rue et même s’y croiser sans peine. Il me semble même les avoir rencontrées, alors enfant. Le chien en bronze, si long, si maigre, rasait les murs, comme on dit, avec son horizontalité rigide et interminable, pendant qu’un homme filiforme marchait, la tête dépassant les terrasses, éclairées par une lumière forte.»

Tahar Ben Jelloun part, dans la rue, retrouver, sur le visage vivant des gens, la vérité des visages sculptés par Giacometti. Un Essais libre où l’auteur traduit sa vision intime d’une œuvre mondialement célébrée.
© Folio Gallimard

L'auteur / la collection

Tahar Ben Jelloun, écrivain et poète marocain de langue française, est né à Fès en 1944.
Il a enseigné la philosophie à Tétouan puis à Casablanca, jusqu’à la publication en juin 1971 d’un communiqué du ministère de l'intérieur annonçant l’arabisation de l’enseignement de la philosophie. N’étant pas formé pour enseigner en arabe, il quitte le Maroc et s’installe en France où il soutient, en juin 1975, une thèse en psychiatrie sociale à la faculté de Jussieu à partir de laquelle il écrira La plus haute des solitudes.
Traduit dans le monde entier, il a obtenu notamment le prix Goncourt en 1987 pour La nuit sacrée et le prix Ulysse en 2005 pour l’ensemble de son œuvre.
Il est membre de l'Académie française.