Il était une fois a Hollywood
Editeur: Fayard Date de parution: 25/08/2021 EAN: 9782213721019 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
9 320 Ft
Catégorie: Littérature (traduction)
En stock
Présentation

Réalisateur culte, Quentin Tarantino fait une entrée aussi fracassante qu’attendue en littérature. De la Toile à la page, il transcende son style unique, son inventivité débordante et son sens phénoménal du dialogue et du récit pour livrer un premier roman d’une incroyable virtuosité. Des répliques désopilantes, des péripéties haletantes, une fresque épique du Los Angeles de 1969… Il était une fois à Hollywood, librement inspiré de son film primé aux Oscars, est un véritable tour de force, un premier roman savoureux et déjanté.

Hollywood 1969… comme si vous y étiez !

RICK DALTON – Il fut un temps, Rick avait son propre feuilleton télé. Aujourd’hui, c’est un acteur rincé, condamné à jouer les crapules à la petite semaine, qui noie son chagrin dans les whisky sour. Un coup de fil de Rome : sauvera-t-il son destin ou le scellera-t-il ?
CLIFF BOOTH – Doublure cascade de Rick, il est l’homme à la réputation la plus sulfureuse de tous les plateaux de tournage – car il est le seul à avoir (peut-être) commis un meurtre et à s’en être tiré.
SHARON TATE – Elle a quitté son Texas natal en rêvant de devenir star de cinéma. Et ce rêve, elle l’a réalisé. Sharon passe désormais ses jeunes années dans sa villa de Cielo Drive, là-haut, dans les collines de Hollywood.
CHARLES MANSON – L’ancien taulard a convaincu une bande de hippies azimutés qu’il était leur leader spirituel. Mais il changerait bien de casquette pour devenir une star du rock’n’roll.

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Nicolas Richard
© Fayard

L'auteur / la collection

Quentin Tarantino est né le 27 mars 1963 à Knoxville (Tennessee, États-Unis).
Abandonnant ses études à l'âge de quinze ans pour rejoindre la James Best Theatre Company, il se découvre une passion de scénariste et se lance dans le cinéma avec My Best Friend's Birthday (1987). Grand admirateur de Brian de Palma, Martin Scorsese et Howard Hawks, il signe un huis clos ultraviolent avec "Reservoir Dogs" (1992), qui le révèle au public cinéphile. Mais c'est avec "Pulp Fiction" (1994) que Tarantino est propulsé au niveau des plus grands : Palme d'or à Cannes (dont il est président du jury en 2004), Meilleur scénario original aux oscars, Meilleur scénario aux Golden Globe Awards, etc. Suivront les succès de "Jackie Brown" (1997), "Kill Bill" (Vol. 1, 2003 ; Vol. 2, 2004) et "Boulevard de la mort" (2007).
Avec "Inglourious Basterds", le réalisateur s'attaque au genre historique et revisite à sa manière très personnelle la Seconde Guerre mondiale.
En 2011, Tarantino annonce son nouveau film, "Django Unchained", un hommage aux westerns spaghettis, notamment à "Django" de Sergio Corbucci, se situant dans le sud profond des États-Unis au temps de l'esclavage.
Reginald Hudlin adapte ensuite en comics la première version du scénario de Quentin Tarantino. Il a été édité aux États-Unis par Vertigo, en 7 petits volumes.
© Babelio