Asta
Editeur: Folio Date de parution: 05/09/2019 EAN: 9782072794308 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
3 450 Ft
Catégorie: Littérature (traduction)
En stock
Présentation

«Pour tromper le monde, je m’habille avec élégance chaque fois que je sors. J’allume mon sourire. Je maquille un peu ma tristesse puis je mets mes lunettes de soleil pour que personne ne remarque ton absence au fond de mes yeux.»
Reykjavík, début des années 50. Sigvaldi et Helga décident de nommer leur fille Ásta, d’après une grande héroïne de littérature islandaise. Un prénom signifiant – à une lettre près – amour et qui, croient-ils, ne peut que porter chance à leur fille…
Ce roman lyrique et charnel raconte l’urgence autant que la difficulté d’aimer, malgré notre quête inlassable du bonheur.
Traduction : Éric Boury
© Folio Gallimard

L'auteur / la collection

Jón Kalman Stefánsson, né à Reykjavík en 1963, est poète, romancier et traducteur.
Après avoir fini ses études au collège en 1982, il travailla en Islande de l'ouest (dans les secteurs de la pêche et de la maçonnerie). Il entreprit ensuite des études en littérature à l'Université d'Islande de 1986 à 1991, mais sans les terminer. Pendant cette période, il donna des cours dans différentes écoles et rédigea des articles pour le journal Morgunblaðið.
De 1992 à 1995, il vécut à Copenhague, où il participa à divers travaux et s'adonna à une lecture assidue. Il rentra en Islande et s'occupa de la Bibliothèque municipale de Mosfellsbær jusqu'en 2000.
Son premier roman paraît en 1997 en Islande, mais c’est avec la trilogie romanesque composée de "Entre ciel et terre" (Himnaríki og helvíti, 2007), "La Tristesse des anges" (Harmur englanna, 2009) et "Le Cœur de l’homme" (Hjarta mannsins, 2011), qu’il s’impose dans le monde entier comme un écrivain de premier plan.
Il a reçu de nombreuses distinctions dans l’ensemble des pays où son œuvre est traduite. En France, son roman "D’ailleurs, les poissons n’ont pas de pieds" (Fiskarnir hafa enga fætur, 2013), prix Millepages, Meilleur livre étranger 2015 Lire, a été finaliste du prix Médicis étranger.
© Folio Gallimard