Une poupée russe
Editeur: Robert Laffont Date de parution: 18/02/2021 EAN: 9782221129487 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
3 240 Ft
Catégorie: Littérature (traduction)
En stock
Présentation

Le narrateur de la nouvelle-titre, souffrant de maux de dos, se rend aux thermes d’Aix-les-Bains. Là, il croise une connaissance qui lui confie comment, par quel ricochet amoureux, il est devenu propriétaire de l’hôtel où loge notre narrateur. « Sous l’eau » explore les limites de l’amour : son narrateur refuse de subir des transformations radicales afin de suivre son aimée sous l’eau, où elle a choisi de vivre...
Dans ces neuf nouvelles, Adolfo Bioy Casares, que son chef-d’œuvre L’Invention de Morel a hissé parmi les plus grands auteurs de la littérature sud-américaine, joue avec le fantastique, pratiquant un mélange des genres surprenant qui ne manque jamais de charmer son lecteur.
Traduction de l’espagnol (Argentine) par Eduardo Jiménez
© Robert Laffont

L'auteur / la collection

Adolfo Bioy Casares est un écrivain argentin. Sa famille étant d'origine béarnaise, il a situé quelques-unes de ses nouvelles dans cette région.
Très tôt acquis à l’art littéraire, Bioy Casares rencontre Borges dès 1932 : c’est le début d’une longue amitié qui marquera de son sceau les productions personnelles de l’auteur et donnera lieu, plus tard, à une féconde collaboration littéraire publiée sous le pseudonyme de Bustos Domecq : "Chroniques de Bustos Domecq", 1967 ; "Nouveaux contes de Bustos Domecq", 1977.
Cependant, ce n’est qu’en 1940 (année de son mariage avec Silvina Ocampo) et après six ouvrages reniés que débute la carrière littéraire de l’auteur, avec la parution de "L’Invention de Morel" – qui reprend les données de "L'Île du docteur Moreau" (H.G. Wells) pour mieux en récuser les conventions.
Les nouvelles ("Nouvelles fantastiques", 1945 ; "Nouvelles d’amour", 1971…) et les romans ("Plan d’évasion", 1945 ; "Le Songe des héros", 1954…) publiés par Bioy Casares dans les années qui suivront, ne cesseront ainsi de réitérer le mouvement commencé par "L’Invention de Morel" – celui d’un fantastique à forte dimension psychologique, élégant et sensible, à l’image du « narrateur type » de l’auteur – un Don Juan pathétique ironisant sur son destin et sur les femmes, déchiré entre enthousiasme et nostalgie, humour et sérieux, fantaisie et réalité.
Influencés par l'oeuvre de H. G. Wells, de Dino Buzzati ou encore de Robert Louis Stevenson, tous ses romans et ses nouvelles sont à mi-chemin entre le fantastique et la vie quotidienne, à la frontière du réel et de l'imaginaire, marqués par un humour, une densité et une écriture très tendue.
Adolfo Bioy Casares a été couronné pour l’ensemble de son œuvre par le Prix Cervantes, la plus haute distinction des lettres en langue espagnole, en 1990. "L'invention de Morel" a inspiré le film d'Alain Resnais. Il a également été adapté pour la télévision par Claude Jean Bonnardot. Ce roman a été repris en bande dessinée par Jean Pierre Mourey, dessinateur français en 2007.
© Babelio

Nacido en Buenos Aires en 1914 y fallecido en la misma ciudad en 1999, fue  uno de los grandes escritores argentinos contemporáneos, amigo íntimo de Borges,  con el que coescribió algunas obras. Entre sus libros figuran varias novelas,  como La invención de Morel o Plan de evasión, además de cuentos, ensayos  y libros policíacos escritos con Borges. © Alianza