Janvier 2015, Le proces
Editeur: Echappés Date de parution: 21/01/2021 EAN: 9782357661776 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
8 910 Ft
Catégorie: Essais
En stock
Présentation

Le procès des attentats de janvier 2015 contre la rédaction de Charlie Hebdo, une policière municipale de Montrouge et le magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, à Paris, s’est ouvert le 2 septembre 2020 et aura duré près de deux mois et demi.
Pour rendre compte de l’intensité de ces audiences chaque jour, l’écrivain Yannick Haenel et le dessinateur François Boucq ont été les oreilles et les yeux de Charlie Hebdo.
Cet ouvrage regroupe les chroniques de Yannick Haenel et François Boucq, publiées chaque jour sur le site et dans les pages de Charlie Hebdo, ainsi que des textes et de nombreux dessins inédits.
© Echappés

L'auteur / la collection
Fils de militaire, Yannick Haenel fait ses études au Prytanée national militaire de La Flèche.
À partir de 1997, il codirige la revue "Ligne de risque". Professeur de français jusqu'en 2005, il a publié plusieurs romans, dont "Introduction à la mort française" (2001) et "Évoluer parmi les avalanches" (2003), un essai sur les tapisseries de La Dame à la licorne : "À mon seul désir" (2005).
En 2005, il a codirigé deux volumes d’entretiens : "Ligne de risque" et "Poker", entretiens avec Philippe Sollers.
En 2007, Yannick Haenel a publié dans la collection "L'infini", dirigée par Philippe Sollers, "Cercle" (éd. Gallimard), roman, qui a reçu le prix Décembre et le prix Roger Nimier.
En 2009, il reçoit le prix Interallié et le prix du roman Fnac pour "Jan Karski".
Yannick Haenel est chroniqueur pour le magazine de littérature et de cinéma "Transfuge" depuis 2010 et à "Charlie Hebdo" depuis la reprise de la publication après les attentats de janvier 2015.
En 2017, il publie le roman "Tiens ferme ta couronne", qui est finaliste du Prix Goncourt et qui reçoit le Prix Médicis.

François Boucq, dit Boucq, est un dessinateur de bandes dessinées.
Peu intéressé par les études, il préfère le dessin et les arts martiaux, pourtant, c'est à l'école et au lycée qu'il rencontre certains de ses futurs scénaristes, Philippe Delan et Stéphane Deleurence.
Après un passage aux Beaux-Arts, il part à Paris montrer ses dessins humoristiques au studio d'animation Pink Splash avant de retourner sur Lille. Très vite, il est embauché par Le Point (de 1974 à 1975) puis L'Expansion, Playboy, Le Matin de Paris.
En 1975, il entre dans le monde de la BD grâce à la revue Mormoil avant de travailler à Pilote et Fluide glacial de 1977 à 1982 (il y dessine encore ponctuellement depuis).
Il connait ses premiers succès avec ses histoires courtes publiées dans (À Suivre). Il a également collaboré à la revue Science & Vie Junior.
Il a dessiné également les couvertures de nombreux San-Antonio où ses dessins à l'humour décalé et aux couleurs vives font le pendant aux personnages créés par Frédéric Dard.
En 1991, il travaille pour la première fois avec Alejandro Jodorowsky ("Face de Lune"). Les deux hommes se retrouvent en 1999 pour "Le Trésor de l'ombre" et en 2001 pour la série "Bouncer". Parmi les autres collaborations, notons celles avec Yves Sente ("Le Janitor", 2007) et avec Alcante ("Colonel Amos" [série XIII Mystery], 2011).
En 2005, "La femme du magicien" est réédité chez Casterman.
En 2006, "Sortie de coïncidence" sort chez les éditions On a marché sur la bulle.
En 2007, M. Boucq reçoit un prix Albert-Uderzo spécial pour l'ensemble de son œuvre.
© Babelio