Corto Maltese 15, Le jour de Tarowean
Editeur: Casterman Date de parution: 06/11/2019 EAN: 9782203185883 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
6 410 Ft
Catégorie: Bandes dessinées Sous catégorie: Bandes dessinées
En stock
Présentation

Retour dans les mers du Sud pour Corto et Raspoutine !
Tasmanie, automne 1912. Corto et Raspoutine libèrent un jeune homme, Calaboose, emprisonné sur une île abandonnée. Ils l’emmènent avec eux à travers l’océan indien jusqu’à Bornéo, où ils rencontrent le sultan de Sarawak, potentat anglais, qui règne sur l’exploitation de l’hévéa par les indigènes. Cette ressource naturelle est indispensable à l’Empire britannique et la révolte qui gronde chez les Dayaks menace les intérêts de la couronne. Corto se retrouve à jouer les médiateurs et à prendre sous son aile une jeune paralytique, Ratu « la sirène », dont Calaboose tombe amoureux. Corto et ses amis prennent ensuite la direction du Pacifique Sud et de l’île d’Escondida, pour y retrouver le commanditaire de leur mission, le mystérieux Moine, qui a une idée bien précises quant à l’avenir du couple de tourtereaux... Une nouvelle aventure qui fleure bon les embruns du Pacifique, dans la droite ligne du premier épisode mythique de la série, La Ballade de la mer salée.
© Casterman

L'auteur / la collection

Hugo Pratt (1927-1995) est unanimement considéré comme l’un des plus grands dessinateurs au monde. Ses bandes dessinées, ses œuvres graphiques et ses aquarelles sont exposées dans les plus grands musées, du Grand Palais à la Pinacothèque de Paris, sans compter le Vittoriano à Rome, Ca’ Pesaro à Venise, Santa Maria della Scala à Sienne. Il définissait lui-même ses histoires selon le terme de « littérature dessinée ». Il est cité par des auteurs et des artistes tels que Tim Burton, Frank Miller, Woody Allen, Umberto Eco, Paolo Conte. Il a vécu en Italie, en Argentine, en Angleterre, en France et en Suisse. Grand Voyageur, il a traversé pratiquement tout le reste du monde.

Rubén Pellejero est né à Badalona, près de Barcelone, le 20 décembre 1952. Dessinateur professionnel depuis 1970, il ne se tourne vers la BD qu’en 1982 avec la publication de Historias de una Barcelona. Avec Jorge Zentner, il met en images Les Mémoires de Mr Griffaton, puis FM, publiés en français par Magic-Strip. En 1985, toujours dans la revue Cairo, il lance Dieter Lumpen. En 1996, il publie, chez Casterman, Le Silence de Malka, qui obtient l’Alph’Art du meilleur album étranger à Angoulême l’année suivante. Il publie encore L’Impertinence d’un été (avec Denis Lapière) et Loup de pluie (avec Jean Dufaux), avant de reprendre Corto Maltese aux côtés de Juan Diaz Canales.

Juan Díaz Canalès est né en 1972 à Madrid, en Espagne. Passionné par la BD et le dessin animé, il intègre un studio d’animation à l’âge de 18 ans. Il y fait la rencontre de Juanjo Guarnido, avec lequel il signe son premier projet en BD intitulé Blacksad (Dargaud). Le succès est immédiat. Partageant son temps entre son activité de scénariste pour la bande dessinée, et celle de superviseur de séries télé et de long-métrages d'animation, il boucle deux tomes de la série humoristique Les Patriciens (avec Gabor), puis le diptyque Fraternity (avec José-Luis Munuera), avant de se lancer dans la reprise de Corto Maltese aux côtés de Ruben Pellejero. Leur premier album, Sous le soleil de minuit, est paru fin 2015.
© Casterman