Daninos Pierre

Pierre Daninos est né le 26 mai 1913 à Paris. Il passe son enfance dans le XVIème arrondissement et étudie au Lycée Janson de Sailly .
Il commence immédiatement après le baccalauréat une carrière de journaliste sportif qui lui vaudra notamment de couvrir le tournoi de tennis de Wimbledon.
Lors de la débâcle de 1940, agent de liaison avec l'armée britannique, il vit les affres de la Bataille de France jusqu’à Dunkerque et se retrouve en Angleterre. Il décide de partir au Brésil, à Rio de Janeiro, où il publie son premier roman : Le sang des hommes (1940).
S'ennuyant de la France, il a l'inconscience de rentrer à Paris en pleine période d'occupation. Il y reprend son métier de journaliste tout en continuant à publier des livres qui rencontrent un succès critique (Prix Interallié pour Les carnets du Bon Dieu , Prix Courteline pour Sonia, les autres et moi) mais peu de lecteurs.
Il devra attendre 1954 et Les carnets du major Thompson pour rencontrer un succès international. En 1966 il fera de sa dépression nerveuse le sujet d'un livre (Le 36ème Dessous).
En 1967 il échappe par miracle à la mort lors d’un accident de la route. Il demeure longtemps dans le coma. Cette épreuve lui fournit l’argument d'un nouveau livre Le Pyjama (1972).
Il continue à écrire pratiquement jusqu'à sa mort le 7 janvier 2005 ( Les derniers carnets du major Thompson ont été publiés en 2000).
© Babelio

Ses livres / La collection

1 livre(s).
2 770 Ft
Sur commandeLe prix indiqué peut changer (pour plus d’informations, contactez-nous par mail ou téléphone)