La tragédie hongroise 1956
Editeur: Horay Date de parution: 01/11/1998 EAN: 9782705802462 Langue du livre: Français Nature de l’article: Book
6 210 Ft
Catégorie: Essais
En stock
Présentation

Pour expliquer le soulèvement hongrois d'octobre 1956, il fallait analyser la situation de la Hongrie d'après-guerre, les conditions de la liquidation de la démocratie et de la prise du pouvoir monopoliste par le parti communiste en 1948-1949. Pourquoi le régime communiste imposé par Staline fut-il condamné à des crises perpétuelles ? Pourquoi le procès Rajk, destiné à «purger» le parti communiste de ses éléments non-conformistes, «titoistes» approfondit-il le malaise ? Comment le peuple de Hongrie subissait-il ce régime et pourquoi s'insurgeait-il contre lui en défiant une des grandes puissances militaires du monde?
François Fejtö a tenté cette analyse sociale, économique, politique, psychologique, au moment même où le drame se déroulait devant les yeux perplexes du monde, en donnant sur la Hongrie, comme le dit Jean-Paul Sartre dans sa préface, «En cette époque trouble de mensonge et de violence, ce qu'il nous faut surtout: ... la vérité». Son Essais permettait de comprendre le sens des événements, il éclairait aussi l'avenir, car la première - en fait la seule - révolution anti-totalitaire qui a ébranlé le monde communiste, aura été le premier signe de la crise générale qui aboutira en 1989 à la fin de l'hégémonie soviétique en Europe centrale. François Fejtö a été l'ami de jeunesse de Laszlo Rajk, le ministre martyrisé en 1949 à la suite d'un fameux procès et réhabilité en 1995. Il connaissait Imre Nagy, président du conseil du gouvernement révolutionnaire de 1956, ainsi que les principaux protagonistes intellectuels du mouvement de déstalinisation. Tout en vivant et travaillant en France depuis 1938, il a toujours suivi l'évolution de son pays natal et de toute la région centre-européenne, avec autant de passion que de lucidité. Quarante ans après avoir été écrit, son Essais garde sa validité. Cette réédition de La tragédie hongroise que François Fejtö a complétée en poursuivant son analyse jusqu'à nos jours, reste un document indispensable à la compréhension de notre temps. © Horay

L'auteur / la collection

François Fejtő (né Fischel Ferenc à Nagykanizsa le 31 août 1909 et décédé à Paris le 2 juin 2008) est un journaliste et politologue français d'origine hongroise, spécialiste de l'Europe de l'Est.
Il a consacré l'essentiel de sa carrière journalistique à l'étude des régimes est-européens, dont il aura eu la chance d'observer la naissance, les progrès, le déclin et la chute.
Il a aussi collaboré à de nombreux journaux et revues français et étrangers, dont Esprit, Arguments, Contre-Point, Commentaire, Le Monde, Le Figaro, La Croix, Il Giornale, La Vanguardia, Magyar Hírlap.
Proche de Paul Nizan, de Emmanuel Mounier et de Albert Camus, interlocuteur critique d'André Malraux et de Jean-Paul Sartre, il a côtoyé les grandes figures du Komintern et du mouvement communiste, dialogué avec les maîtres du Kremlin, avec Tito, Fidel Castro et Willy Brandt, admiré et critiqué le général de Gaulle et François Mitterrand.