Seules contre tous
Editeur: Gallisol Date de parution: 09/01/2014 EAN: 9782754810326 Langue du livre: Français Nature de l’article: Book
8 100 Ft
Catégorie: Beaux livres
En stock
Présentation

Tandis que son père est enrôlé dans l’armée hongroise, Miriam et sa mère sont contraintes de quitter Budapest, fuyant les persécutions nazies à l’encontre des Juifs. Elles se font passer pour une servante russe et sa fille illégitime. Elles vivent dans la plus grande clandestinité, croisent des officiers allemands, des paysans dépassés, des soldats soviétiques sans foi ni loi, des traîtres et des collaborateurs, mais aussi des personnes de cœur qui les aideront.

Dans ce récit bouleversant – son premier –, Miriam Katin relate ses souvenirs d’enfant de trois ans, dans la Hongrie occupée par les Allemands.
© Gallimard - Gallisol

L'auteur / la collection

Miriam Katin est une graphiste et dessinatrice hongroise née à Budapest en 1942.
Elle était âgée de trois ans lors de l’occupation de la Hongrie par les troupes allemandes puis russes durant la Seconde Guerre Mondiale. N’ayant plus de nouvelles de son mari parti à la guerre, la mère de Miriam doit tout abandonner pour échapper aux rafles nazies; elle va errer avec sa petite fille à travers la Hongrie puis la Pologne.
Ses parents quittent Hongrie en 1956 pour fuir le soulèvement et rejoindre Israël. Lors de son service militaire en Israël, Miriam remplissait la fonction d’"artiste graphique".
En 1963, Miriam Katin s’installe à New York, s’y marie et a deux fils. Elle se mit à travailler dans l’animation où elle devint spécialiste des décors.
Pourtant, ce n’est qu’en 2000 qu’elle aborde le neuvième art avec quelques histoires courtes; et ce n’est qu’en 2006, qu’elle réalise son premier roman graphique : We are on our own (Seules contre tous - Grand Prix de la Critique 2008).
Lâcher prise (Letting it go, 2013), le deuxième album de Miriam Katin est toujours autobiographique.
© Babelio