La ronde des betes (arrcom)
Editeur: LGF Date de parution: 12/06/1996 EAN: 9782253139942 Langue du livre: Français Nature de l’article: Book
470 Ft
Catégorie: Littérature
En stock
Présentation

Entrer avec Colette dans « la ronde des bêtes », c'est lier connaissance avec Pati-Pati, la merveille des chiennes, l'impériale Shâh, Pitiriki, l'écureuil facétieux, Bâ-Tou, la panthère du Tchad, et se familiariser avec bien d'autres présences ani- males, insolites parfois... Celle qui proclamait: « Je ne puis rester longtemps sans parler des bêtes » nous a légué au fil de son oeuvre un bestiaire aux inépuisables trésors. Le présent florilège réunit des textes empruntés à divers recueils qui s'échelonnent de 1916 à 1942. Riches en portraits inimitables de tout ce qui porte pelage, plumage, voire écailles, exempts de toute sentimentalité bêtifiante, ils témoignent de ce don de sympathie qui, dès l'enfance, permit à Colette une communion étroite avec le règne animal, et traduisent aussi sa nostalgie d'un monde originel où l'homme n'aurait pas encore rompu le lien qui l'unissait à l'univers sensible. Colette nous offre ainsi une vision des rapports de l'homme et du monde que notre époque aurait sans doute intérêt à méditer. © Le Livre de Poche

L'auteur / la collection

Née en 1873 à Saint-Sauveur-en-Puisaye (Yonne), Sidonie Gabrielle Colette y vit jusqu’à son mariage en 1893 avec Henri Gauthier-Villars, dit Willy. C’est lui qui l’incitera à écrire la série des quatre Claudine (1900-1904). Divorcée en 1906, elle devient mime tout en continuant à écrire – romans ou souvenirs : Les Vrilles de la vigne, La Vagabonde, Dialogues de bêtes, La Retraite sentimentale ou encore L’Envers du music-hall. Elle donne des articles au Matin dont elle épouse le rédacteur en chef, Henri de Jouvenel, en 1912. Elle divorce en 1924, se remarie en 1935 avec Maurice Goudeket. Membre de l’Académie royale de Belgique (1936) et de l’académie Goncourt (1944), elle meurt à Paris en 1954. Par son style et par l’ampleur de son œuvre, elle se classe parmi les meilleurs écrivains du XXe siècle. © Le Livre de Poche

Sidonie-Gabrielle Colette (1873-1954) debutó en la vida literaria de la mano de su marido Henri Gautier Villars, Willy, en 1900 con la primera de las novelas del ciclo «Claudine». Solo al cabo de unos años la autora empezó a firmar su obra con su propio nombre. Autora de novelas tan deliciosas como La vagabunda, Gigi, Chéri y La mujer oculta, Colette fue abriéndose camino en las letras francesas hasta llegar a ser nombrada presidenta de la Academia Goncourt. En 1984, treinta años después de su muerte, toda su obra fue reunida en la colección de La Pléiade. © Me gusta leer