Histoire d'une mouette et du chat qui lui apprit a voler, Ed. 2012
Editeur: Métailié Date de parution: 11/04/2012 EAN: 9782864248781 Langue du livre: Français Nature de l’article: Book
2 840 Ft
Catégorie: Jeunesse Sous catégorie: 8-12 ans
En stock
Présentation

Lecture recommandée par le Ministère de l'éducation nationale français aux élèves de CM1/CM2

Zorbas le chat grand noir et gros a promis à la mouette qui est venue mourir sur son balcon de couver son dernier oeuf, de protéger le poussin et de lui apprendre à voler. Tous les chats du port de Hambourg vont se mobiliser pour l'aider à tenir ces promesses insolites. A travers les aventures rocambolesques et drôles de Zorbas et Afortunada, on découvre la solidarité, la tendresse, la nature et à la poésie. © Métaillié

Lecture recommandée par les professeurs de Lettres du Lycée français de Budapest aux élèves de CM2 et de Sixième

L'auteur / la collection

Luis Sepulveda est né en 1949 au Chili. Grand voyageur, il est le père de cinq enfants. Son premier roman, Le Vieux qui lisait des romans d'amour, traduit en trente-cinq langues, lui a apporté une renommée internationale. Son ½uvre, fortement marquée par l'engagement politique et écologique ainsi que par la répression des dictatures des années 70, mêle le goût du voyage et son intérêt pour les peuples premiers. Il milite à la Fédération internationale des droits de l'homme.Miles Hyman est né dans le Vermont, en 1962. Il arrive à Paris en 1985 et étudie à l'École des beaux-Arts. Il commence sa carrière d'illustrateur en 1987 dans le magazine Lire. Il crée les couvertures de nombreux livres et en particulier toutes celles du Poulpe. Il est très présent dans la presse. Au Seuil jeunesse, il a également illustré Le Cochon à l'oreille coupée (texte de J-L Fromental, 1994). © Métailié

Luis Sepúlveda (Ovalle, Chile, 1949) es escritor, periodista y cineasta. Autor de numerosas novelas, entre ellas Un viejo que leía novelas de amor, Mundo del fin del mundo o Historia de una gaviota y del gato que le enseñó a volar, en 2009 obtuvo el Premio Primavera con La sombra de lo que fuimos. Su obra está traducida a más de cincuenta idiomas. Es doctor honoris causa por las universidades de Toulon (Francia) y Urbino (Italia) y Caballero de las Artes y las Letras de la República Francesa. © Planeta de libros