Babycook book - 85 recettes de papa-chef (arrcom)
Editeur: Culinaires Date de parution: 13/11/2008 EAN: 9782841232086 Langue du livre: Français Nature de l’article: Book
6 470 Ft
Catégorie: Gastronomie
En stock
Présentation

Ce livre est né de l'envie de David Rathgeber, jeune papa- chef, de faire partager amour de la cuisine.. La naissance d'un enfant est souvent l'occasion pour la maman de se mettre à la cuisine et de préparer de bons petits plats pour toute la famille.
Que peut manger Bébé, à quel âge, de quoi a-t-il besoin pour bien grandir ? Le pédiatre est là pour guider les jeunes parents dans ce processus si important ; de diversification alimentaire. Mais pour l'éveil au goût et aux textures, voici quelques 85 recettes de David Rathgeber pour qu'il devienne un grand gourmet.
Découvrez les veloutés et les purées, les marmelades, mais aussi les crumbles et autres recettes... réalisables avec le cuiseur- vapeur- mixeur champion de la cuisine à la maison pour les petits. © Culinaires

L'auteur / la collection

C’est à l’âge de 18 ans que le Clermontois David Rathgeber prend son destin en main et quitte son Auvergne natale pour épouser une carrière culinaire. Le hasard des rencontres l’amène rapidement à évoluer sous la coupe du plus célèbre et médiatique Chef français : Alain Ducasse. Commence un long apprentissage aux côtés de son mentor (entrecoupé de passages chez Philippe Groult à l’Amphyclès et chez Christian Le Squer au restaurant Opéra) qui l’amènera à côtoyer l’empire Ducasse sous toutes ses coutures : le Louis XV à Monaco, l’ouverture du Plaza Athénée à Paris, le Essex House à New York, l’expansion internationale du groupe en Asie, à Osaka et Tokyo…

Mais lassé du stress qui anime les grandes brigades, David Rathgeber ressent le besoin de se recentrer pour exprimer l’étendue de son talent culinaire. Ce sera, toujours sous l’égide d’Alain Ducasse, Aux Lyonnais, où il devient en 2002, chef de cuisine. Un vrai plaisir pour celui « qui aime le zinc et plus globalement, les choses simples, à l’opposé de ce qui est ostentatoire ». En attendant la récompense qui consacre son travail : une étoile Michelin obtenue Au Benoît, en 2006.

L’occasion de prendre les rênes d’un établissement intervient en 2008. Dans une ancienne charcuterie de quartier devenue un bistrot fréquenté par le Tout-Paris (dont l’ancien Président François Mitterrand, qui en avait fait sa cantine), officie Lulu Rousseau, vedette des fourneaux et experte en recette de plats de ménage. A l’âge de la retraite, Lulu Rousseau passe la main et David Rathgeber, grâce à l’appui d’Alain Ducasse, devient l’heureux élu qui reprend les rênes de ce mythique établissement, lui dont le rêve était de « faire une auberge de palace ».

© http://restaurant-lassiette.paris/le-chef/