Wiesel Elie

Elie Wiesel est un écrivain et un philosophe américain. Il est né en Roumanie en 1928. Il a une enfance heureuse dans la petite ville de Sighet longtemps épargnée par la guerre. Il est déporté à 16 ans.
Libéré par les Américains, il passe une dizaine d'années en France (études à la Sorbonne) et devient journaliste, un métier qui lui fera parcourir le monde, traquer les scoops, se lier d'amitié avec François Mauriac et Golda Meir, côtoyer personnalités et chefs d'Etat.
A trente ans, Elie Wiesel parvient enfin à décrire son expérience de "La Nuit", à témoigner pour les martyrs de l'Holocauste. Ainsi commence une œuvre vouée au souvenir des victimes, à la défense des survivants et de tous les opprimés. Avec les armes de la compassion, de l'amour et parfois de la colère, cette œuvre et cette vie vont devenir un combat entre le doute et la foi, le désespoir et la confiance, l'oubli et la mémoire. Combat d'un inlassable témoin de la violence des hommes et de leurs rêves de paix.
Devenu citoyen américain en 1963, Elie Wiesel est professeur à l'université de Boston. Il a été reçu Docteur honoris causa par plus de cent universités. Inlassable défenseur des droits de l'homme partout dans le monde, Elie Wiesel reçoit le Prix Nobel de la Paix en 1986. Il préside, depuis sa création en 1993, l'Académie universelle des Cultures.
Parmi les nombreux prix internationaux qui lui ont été décernés, on peut citer le prix Médicis en 1968 pour "Le Mendiant de Jérusalem", le prix des "Bibliothècaires", le prix du Livre Inter et le prix International de la Paix pour "Le Testament d'un poète juif assassiné", le Grand Prix de Littérature de la Ville de Paris pour "Le Cinquième Fils".
Il est décédé le 2 juillet 2016 à New York, Etats-Unis.
© Babelio

Ses livres / La collection

2 livre(s).
1 840 Ft
En stock
3 040 Ft
Sur commande