Szép Ernő

Ernő Szép est né en 1884 à Huszt, à l’est de l’empire Austro-Hongrois, au sein d’une famille juive modeste. Après avoir achevé ses études secondaires, il s’installe à Budapest. Journaliste, il se produit aussi sur les scènes des cabarets, interprétant ses propres textes et chansons. Poète, romancier, dramaturge, il devient rapidement un auteur très populaire, dont les œuvres – une trentaine de volumes – sont connues de toutes les couches de la société. Il gagne également l’estime des cercles littéraires  : collaborateur de la revue Nyugat à partir de 1912, il est l’ami de Endre Ady, de Ferenc Molnár.
Auteur urbain, poète de la ville, il a habité 33 ans durant sur l’Île Marguerite, au cœur de Budapest. Sous le coup des lois anti-juives, dont la rigueur s’accroît dramatiquement entre 1935 et 1944, il doit quitter son appartement pour venir vivre dans le ghetto de Budapest. Il a miraculeusement survécu à l’extermination des juifs de Hongrie, contrairement à ses deux frères, assassinés, et à sa sœur, « disparue ».
Après la prise de pouvoir des communistes en 1948, il cessera pratiquement de publier, et se retire de la vie publique et littéraire. À la fin des années 70, son œuvre sera redécouverte grâce à l’action du grand poète et écrivain Dezsö Tandori, qui considère Szép comme l’un des plus grands maîtres de la littérature hongroise du XXè siècle.
© Cambourakis

Ernö Szép nació en 1884 en Huszt. Con diecinueve años comenzó en Budapest su carrera periodística y publicó sus primeros poemas, con cierto éxito. Formó parte de la revista literaria Nyugat y, en poco tiempo, sus trabajos como dramaturgo, poeta y novelista le hicieron muy popular. Durante la I Guerra Mundial trabajó como enfermero y corresponsal de guerra. En 1920 emigró a Viena para volver tan solo un año después a Hungría. Judío de origen, en 1944 fue detenido, deportado y obligado a realizar trabajos «de esclavos », como relató en su libro de memorias El olor de los humanos.
Sobrevivió a la guerra y vivió hasta su muerte en la pobreza. Tras la liberación de Hungría y su adhesión a la Unión Soviética, Szép cayó en el olvido y murió en Budapest en 1953, sin el reconocimiento del que gozó en su juventud. © Lengua de trapo

Ses livres / La collection

2 livre(s).
8 230 Ft
En stock
7 240 Ft
Non disponible