Perec Georges

Georges Perec, est né à Paris le 7 mars 1936 de parents juifs polonais. Son enfance, marquée par la mort de son père à la guerre de 1940 et de sa mère, déportée, se déroule au sein de sa famille paternelle. Il abandonne ses études de lettres et de psychologie en 1954 pour une carrière littéraire qui débute véritablement dix ans plus tard avec la publication des Choses et Quel petit vélo à guidon chromé au fond de la cour ?, en 1966. Il rejoint l'OuLiPo, l'atelier d'écriture expérimentale de Raymond Queneau et publie, en 1967, Un homme qui dort, puis, en 1969, La disparition, son célèbre roman écrit sans la lettre e. Auteur de textes empreints de sociologie et de psychanalyse, comme La boutique obscure et Espèces d'espaces, Georges Perec tentera également d'élaborer une grande œuvre autobiographique qu'il ne terminera jamais mais que l'on retrouve dans W ou le souvenir d'enfance et Je me souviens, un texte ou, avec le roman majeur qu'est La vie mode d'emploi, prix Médicis 1978, cet écrivain passionné du quotidien cherche à dresser l'inventaire du monde réel.
Georges Perec est mort à Ivry en 1982.
© Pocket

Ses livres / La collection

12 livre(s).
3 240 Ft
En stock
2 640 Ft
Sur commande
4 410 Ft
En stock
3 610 Ft
En stock
2 720 Ft
Sur commande
2 070 Ft
Sur commande
2 410 Ft
Sur commande
3 240 Ft
Sur commande
3 220 Ft
Sur commande