Pekic Borislav

Né en 1930 au Monténégro, Borislav Pekic est mort à Londres en 1992, laissant romans, nouvelles, drames et essais. On lui doit notamment La Toison d’or, fantasmagorie littéraire qui, à travers cinq siècles de l’histoire agitée des Balkans, tourne en dérision les mirages de la société marchande.
© Agone

Ses livres / La collection

1 livre(s).
4 950 Ft
Sur commande