Manchette Jean-Patrick

Jean-Patrick Manchette (1942-1995, pseudonymes Erich Erdstein, Pierre Duchesne, Zeus de Castro) est un écrivain français, auteur de romans noirs, critique littéraire et de cinéma, scénariste et dialoguiste de cinéma, et traducteur. Reconnu comme l'un des auteurs les plus marquants du polar français des années 1970-80, il est également connu pour ses opinions d'extrême-gauche.

Passionné par le jazz (tendance free), le cinéma, le polar américain, il commence à écrire des scénarios, notamment pour Max Pecas ou la télévision.

Il entre en littérature avec "Laissez bronzer les cadavres" (1971) et "L'Affaire N'Gusto" et révolutionne le polar français, plus habitué, à l'époque, aux gentils gangsters qu'à la critique sociale. Il est considéré comme l'inventeur du "néo-polar".

Jean-Patrick Manchette a également été le traducteur de Donald Westlake, a travaillé avec des auteurs de bandes dessinées (Jacques Tardi, entre autres, avec Griffu) ou pour le cinéma en participant à l'écriture de scénarios dans les années 80 (Nada (Claude Chabrol, 1973) adapté de son propre roman; La Guerre des Polices, 1979; La Crime,1983). Par ailleurs, plusieurs de ses romans sont portés à l'écran.

Il décède en juin 1995 à Paris des suites d'un cancer, laissant derrière lui une dizaine de romans et une influence prépondérante sur l'avenir du polar français. Après son décès, sont parus son ultime roman inachevé, "La Princesse du sang" (1996), ainsi que des recueils de ses articles sur le roman policier ("Chroniques", 1996), de ses chroniques de cinéma ("Les Yeux de la Momie", 1997).

Il est le père de l'écrivain Doug Headline (Tristan Jean Manchette).
© Babelio

Ses livres / La collection

3 livre(s).
2 370 Ft
Sur commande
2 730 Ft
Sur commande
2 730 Ft
Sur commande