Hogard Jacques

Né en 1955 dans une famille de soldats, Jacques Hogard sert comme jeune officier à la Légion Étrangère, notamment au 2ème REP. En 1994, il commande au Rwanda le Groupement de Légion Étrangère de l’Opération Turquoise. Ulcéré par la désinformation qui entoure l’action de la France et de son armée, il écrit Les larmes de l’honneur , paru en 2005 chez Hugo&Cie.
En 1999, il dirige en Macédoine le Groupement des Forces Spéciales chargé de préparer et faciliter l’engagement de la Brigade Leclerc intégrée à la K-FOR de l’OTAN. De retour en France, nommé colonel, il prend sa retraite de l’armée. Il est aujourd’hui président de sociétés de conseil pour le développement à l’international.

Il est officier de la Légion d’honneur, titulaire de la Croix de guerre des TOE (Théâtres d’Opérations Extérieurs) et de la Croix de la valeur militaire. Il est également titulaire de l’Ordre de Saint Sava (Serbie) pour le sauvetage du monastère de Devic (Kosovo) victime en juin 1999 des rebelles albanais de l’UÇK.
© Hugo Document