Hegel Georg Wilhelm Friedrich

Né en 1770, mort en 1831, Georg Wilhelm Friedrich Hegel, est un philosophe dont l'œuvre est l'une des plus représentatives de l'Idéalisme allemand et a eu une influence décisive sur l'ensemble de la philosophie contemporaine.
Après des études de théologies, Hegel renonce à une carrière de pasteur pour devenir précepteur à Berne, puis à Francfort et enfin à l'Université pour laquelle il rédige les Cours d'Iéna (1803-1806). Il écrit en 1807, son œuvre fondamentale, La Phénoménologie de l'Esprit, qui décrit le cheminement de la conscience jusqu'au savoir absolu. En 1808, il est nommé professeur, puis directeur du lycée de Nuremberg. Il clarifie sa pensée pour l'enseignement secondaire : ses notes de cours constituent la Propédeutique philosophique (1809-1816). En 1816, nommé professeur titulaire à la chaire de philosophie de l'Université de Heidelberg, il écrit le Précis de l'Encyclopédie des sciences philosophiques (1817), exposé systématique de sa doctrine. Appelé, en 1818, à la chaire de Berlin, Hegel va apparaître désormais comme un philosophe au prestige immense.
C'est durant l'époque de Berlin qu'il rédige ses cours sur le Droit (Principes de la philosophie du Droit, 1821) et d'Histoire, avec une œuvre majeure La Raison dans l'Histoire (1822 à 1830). Il professe un enseignement qui, publié par des disciples, touchera à des sujets très variés : les Leçons sur l'histoire de la philosophie, l'Esthétique, les Leçons sur la philosophie de la religion et les Leçons sur la philosophie de l'Histoire sont des œuvres posthumes. © Pocket

Ses livres / La collection

1 livre(s).