Condé Maryse

Maryse Condé est née en Guadeloupe en 1937. Elle a étudié à Paris, avant de vivre en Afrique – notamment au Mali – d'ou elle a tiré l'inspiration de son best-seller Ségou (Robert Laffont, 1985). Ses romans lui ont valu de nombreux prix, notamment pour Moi, Tituba sorcière (grand prix de la littérature de la Femme, 1986) et La Vie scélérate (prix Anaïs-Ségalas de l'Académie française, 1988).
En 1993, Maryse Condé a été la première femme à recevoir le prix Putterbaugh décerné aux États-Unis à un écrivain de langue française. Lus dans le monde entier, ses romans s'interrogent sur une mémoire hantée par l'esclavage et le colonialisme, et, pour les descendants des exilés, sur une recherche identitaire. En témoignent, entre autres, La Migration des cœurs (1995), Desirada (1997) et Célanire cou-coupé(2000). Elle a récemment publiéEn attendant la montée des eaux (Lattès, 2010), qui a reçu le Grand Prix du Roman Métis, et La Vie sans fards (Lattès, 2012).
Après de nombreuses années d'enseignement à l'université de Columbia à New York, elle partage aujourd'hui son temps entre la Guadeloupe et New York. Elle a initié la création du prix des Amériques insulaires et de la Guyane qui récompense le meilleur ouvrage de littérature antillaise.
© Pocket

Ses livres / La collection

3 livre(s).
2 010 Ft
Sur commande
3 040 Ft
Sur commande