Cervantes Miquel de

Miguel de Cervantes Saavedra (Alcata de Henares, 1547-Madrid, 1616). Son père, chirurgien, élève sept enfants. Le jeune Miguel habite Valladolid dès l'âge de cinq ans. A dix-sept ans, on le retouve à Séville et à dix-neuf ans à Madrid. A cette époque, selon les uns, Miguel est l'élève des jésuites de Séville; d'autres l'ont imaginé fréquentant les cours de la fameuse université de Salamanque. Certains assurent qu'il a été le disciple de Juan de Hoyos. En 1569, il se retrouve camérier du cardinal Acquaviva, à Rome. Puis il est soldat et prend part à la fameuse bataille de Lépante contre les Turcs, où il perd l'usage de sa main gauche, d'où son surnom de "manchot glorieux". Par la suite, sur la galère Sol, il est capturé, en compagnie de son frère Rodrigo, par les Barbaresques, et emmené en captivité à Alger. Il y reste cinq ans et rentre en Espagne. Il devient commissaire aux vivres, en 1587, et connaît la prison, en 1597. En 1602, il est à nouveau appréhendé et est incarcéré un an à Séville. En 1605, l'éditeur madrilène J. Cuestas publie la première partie de "L'ingénieux hidalgo don Quichotte de la Manche. En 1613, il donne les "Nouvelles exemplaires". En 1614 est publiée, sous le pseudonyme de Fernandez de Avellaneda, le deuxième tome du Don Quichotte. Cervantes, irrité et stimulé, se hâte de terminer la deuxième patie du sien qui paraît en 1615. Il meurt, à Madrid, l'année suivante.
© Ecole des Loisirs

Miguel de Cervantes Saavedra (1547-1616), dramaturgo, poeta y novelista español, escribió la primera novela moderna de la literatura universal, Don Quijote de la Mancha. Entre el resto de su obra, destacan las Novelas ejemplares (1613), El viaje del Parnaso (1614), Ocho comedias y ocho entremeses (1615) y Los trabajos de Persiles y Segismunda (1617). Está considerado como una de las figuras más relevantes de la literatura universal. © Punto de lectura

Ses livres / La collection