Histoire de la sexualité IV, Les aveux de la chair
Editeur: Gallimard Date de parution: 08/02/2018 EAN: 9782072700347 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
9 180 Ft
Catégorie: Essais
En stock
Présentation

Les aveux de la chair, qui paraît aujourd'hui comme le quatrième et dernier volume de L'histoire de la sexualité, est en réalité le premier auquel Michel Foucault s'était consacré après La volonté de savoir (1976) qui constituait l'introduction générale de l'entreprise. Il s'attachait aux règles et doctrines du christianisme élaborées du Ile au IVe siècles par les Pères de l'Église.
Au cours de son travail, Michel Foucault s'était persuadé que l'essentiel de ces règles et doctrines était un héritage remanié des disciplines de soi élaborées par les philosophes grecs et latins de l'Antiquité classique et tardive. Cest à leur analyse qu'il s'est courageusement appliqué, pour aboutir en 1984 à la publication simultanée de L'usage des plaisirs et du Souci de soi.
Louvrage est donc un premier jet auquel Foucault comptait se remettre au moment de sa mort. La réunion des quatre volumes de Dits et Écrits (1954-1988) publiés en 1994, puis celle des treize volumes des Cours au Collège de France en ont retardé l'édition et la mise au point dont s'est chargé Frédéric Gros, l'éditeur des œuvres de Michel Foucault dans la Bibliothèque de la Pléiade.
Tel quel, cet ouvrage constitue un état très élaboré de la pensée de l'auteur et peut-être le cœur même de l'entreprise, la partie à laquelle il attachait assez d'importance pour se lancer dans l'aventure.
© Gallimard
Date de parution : 08/02/2018

L'auteur / la collection

Philosophe et historien français, Paul Michel Foucault est né le 15 octobre 1926 à Poitiers et mort le 26 juin 1984 à Paris. Il fut, entre 1970 et 1984 titulaire d'une chaire au Collège de France à laquelle il donna le titre d'Histoire des systèmes de pensée. Il a entrepris de théoriser les conditions historiques de production du savoir, du pouvoir et de la subjectivité; son œuvre se situe à l'intersection de la philosophie et de l'histoire, et sa méthode, centrée sur l'analyse des «discours» dans leur fonctionnement spécifique, s'inspire à la fois de l'épistémologie historique des sciences et de la théorie de la littérature. © Babelio