Les vieux fourneaux 05, Bons pour l'asile
Editeur: Dargaud Date de parution: 09/11/2018 EAN: 9782505071419 Langue du livre: Français Nature de l’article: Livre
4 590 Ft
Catégorie: Bandes dessinées Sous catégorie: Bandes dessinées
En stock
Présentation

Retour à Paris pour Antoine, Mimile et Juliette. Le plan est simple : ramener Juliette auprès de sa mère, puis filer au Stade de France pour assister au match de rugby France-Australie. C'est du moins ce qui est prévu... Mais, désireuse de voir son père et son grand-père se rabibocher, Sophie les oblige à s'occuper ensemble de Juliette jusqu'au lendemain. Mimile ne peut donc compter que sur Pierrot pour l'accompagner au match. Or, Pierrot l'anarchiste mène un nouveau combat : il s'est engagé en faveur des migrants. Alors vous pensez bien qu'assister à un match opposant la France, qui refuse d'accueillir les migrants, à l'Australie, qui ne pense qu'à les entasser dans des camps, bafouant ainsi les droits de l'homme, c'est hors de question ! Mimile n'a plus pour seule compagnie que ses désillusions... Et si lui aussi était bon pour l'asile ?
© Dargaud

L'auteur / la collection

Wilfrid Lupano est né le 26 septembre 1971 à Nantes mais a passé une grande partie de sa vie à Pau, et réside maintenant à Toulouse. Après un Bac littéraire et une année de philosophie à la Sorbonne, il passe finalement une licence d'Anglais. La BD a toujours fait partie de sa vie, et ce depuis son enfance où ses parents en consommaient beaucoup. Cela lui a permis de s'immerger très jeune dans les techniques narratives et la construction de scénario inhérentes à la BD. Mais c'est surtout par une pratique assidue du jeu de rôle en tant que maître de jeu qu'il s'est forgé de réelles compétences en matière d'imaginaire et de narration. Dans un des bars où il travaillait pour payer ses études, il a rencontré ses deux associés actuels : Roland Pignault et Fred Campoy. C'est ce dernier, devenu son ami, qui lui a proposé de se lancer dans l'écriture de nouvelles et de scénarios, en développant avec lui un personnage dans l'Amérique de XIX° siècle : ainsi est né Little Big Joe. Il puise son inspiration dans les bars (puisqu'il tient maintenant Le Filochard à Toulouse) et autres lieux de vie nocturne. Ce sont pour lui de formidables laboratoires de la nature humaine, où la réalité dépasse bien souvent la fiction. Ses influences sont nombreuses et vont du cinéma, avec les frères Cohen, Mc Quarrey, Audiard, Blier, à la littérature classique et la science-fiction. Même s'il a une énorme culture BD, il avoue préférer puiser dans un autre univers la matière nécessaire à son travail. Aujourd'hui, excepté la poursuite des aventures de Little Big Joe, il a de nombreux projets en tête et désire changer de registre pour travailler l'aventure, le polar ainsi que d'autres genres moins conventionnels.
© Delcourt

Paul Cauuet est né à Toulouse le 11 juin 1980. Chez les Cauuet, le dessin est une histoire de famille, papa est dessinateur de pub et sa collection de BD alimente l'imaginaire de Paul. Très vite, il noircit les pages de ses cahiers d'écoliers de Boule et Bill, Astérix ou Tintin. À l'adolescence, il officie sur les tables du Lycée puis devient illustrateur pour le journal du bahut. En quatre années de fac section arts plastiques, il apprend l'importance de l'anatomie, des cadrages, des plans mais rien sur la bande dessinée ! Cependant, le décortiquage systématique des cases de la série mythique La Quête de l'oiseau du Temps et les précieux conseils de Maître Loisel lui apprennent tout autant que les cours magistraux. C'est durant ces années qu'il rencontre son futur scénariste et ami, Guillaume Clavery. Ensemble, ils concrétisent ce qui à l'origine n'était qu'un rêve de grands espaces, d'Orient et de terres de légendes, Aster. Côté influences, Paul Cauuet s'inspire de l'épopée Star Wars , le prince d'Égypte, Alladin et Stargate, des ambiances à l'image d'Aster : futuristes, oniriques et orientales.
© Delcourt