Morpurgo Michael

Michael Morpurgo est né en 1943, à St-Albans, près de Londres.
Il a suivi un itinéraire peu banal : Enfant, il n'aimait pas lire, sauf quelques bandes dessinées, et travaillait très mal à l'école. Il est entré à la «Sandhurst Military Academy» à dix-huit ans, puis a abandonné l'armée pour enseigner l'anglais, à Londres.
Professeur, il invente sans cesse des histoires qu'il raconte à ses élèves car il a l'impression que les livres qu'il leur lit les ennuient. Chaque jour, ceux-ci écoutent comme un feuilleton la suite de l'histoire. Encouragé par la directrice de l'établissement, Michael propose ses textes aux éditeurs.
En 1978, lui et sa femme, Clare, ouvrent une ferme dans le Devon pour accueillir des enfants de quartiers urbains défavorisés et leur faire découvrir la campagne et les animaux.
C'est la publication de son premier livre, "Cheval de guerre", en 1982, qui lance véritablement la carrière d'écrivain de Michael Morpurgo. Il se consacre alors à l'écriture et aux enfants en difficulté. Il est aujourd'hui l'auteur de près d'une centaine de livres, traduits dans le monde entier et couronnés par de nombreux prix littéraires.
Dans son dernier roman, "Loin de la ville en flammes", dont l'action se déroule pendant la deuxième Guerre mondiale, Michael Morpurgo, nous livre un récit de la guerre inhabituel, du côté des vaincus.
Michael et Clare dirigent aujourd'hui trois fermes au Royaume-Uni où ils reçoivent chaque année plus de 3000 enfants. Ils ont été décorés par la reine de l'ordre du "British Empire", en reconnaissance de leurs actions destinées à l'enfance et Michael est devenu officier du même ordre en 2006 pour services rendus à la litterature.
Ardent défenseur de la littérature pour la jeunesse, cet immense conteur est aujourd'hui considéré comme un auteur incontournable. Père de trois enfants, il a sept petits-enfants.

Aux éditions Gallimard Jeunesse, il est le lauréat de quatre Prix Sorcières:
- "Le roi de la forêt des brumes", en 1993
- "Le Royaume de Kensuké", en 2001
- "Soldat Peaceful", en 2005
- "Le mystère de Lucy Lost", en 2016
© Gallimard