Japrisot Sébastien

Jean-Baptiste Rossi, plus connu sous le pseudonyme de Sébastien Japrisot, anagramme de son vrai nom, est un romancier, scénariste, traducteur, réalisateur et parolier français.
Installé à Paris, Jean-Baptiste Rossi publie d'abord en 1950, à dix-neuf ans, un roman sulfureux « Les Mal Partis » qui relate une liaison amoureuse entre un jeune homme et une religieuse dans la débâcle de 1940. Si le roman est ignoré en France, il est bien accueilli dans sa traduction aux États-Unis. Introduit dans le milieu cinématographique et littéraire, J.B. Rossi traduit en 1953 « L’attrape-cœurs » de J. D. Salinger qui ne rencontre pas le succès : il travaille alors dans la publicité pour gagner sa vie.
Poussé par son ami Robert Kanters, il écrit sous le pseudonyme de Sébastien Japrisot son premier roman policier « Compartiment tueurs » en 1962.
Le succès est grand et le roman est adapté au cinéma. Il en ira de même pour les romans suivants comme « Piège pour Cendrillon » (1963) ou « L'Été meurtrier » (1978).
Il travaille aussi comme scénariste sur « Adieu l'ami » (1968), « La Course du lièvre à travers les champs » (1972) ou « Le Passager de la pluie » (1992) dont il publie les réécritures romanesques.
Cherchant à revenir à la littérature, il publie en 1991 « Un long dimanche de fiançailles », histoire d’amour durant la guerre de 14-18 qui se transforme en une véritable enquête policière et que couronne le Prix Interallié et que Jean-Pierre Jeunet adaptera au cinéma en 2003.
© Folio Gallimard