Amado Jorge

Jorge Amado est né en 1912 à Ferradas, dans une plantation de cacao du sud de l'État de Bahia. Il publie à dix-neuf ans Le Pays du Carnaval suivi de Cacao, qui le classe parmi les écrivains les plus populaires du Brésil. Docteur en droit, Jorge Amado est aussi un auteur prolifique et engagé : à la veille de la dictature de l’Estado Novo, il est emprisonné et ses livres sont interdits. Il écrit Mar morto (1936) qui lui vaut le prix Graça Aranha (le Goncourt brésilien) avant de publier Capitaines des sables, fermant ainsi le cycle de ses romans de Bahia. Après un court exil en Argentine, il devient membre du parti communiste et est élu député national de São Paulo en 1945 (Les chemins de la faim). Contraint de nouveau à quitter son pays, il part pour Paris où il se lie d'amitié avec Picasso et Aragon, visite la Tchécoslovaquie puis l'U.R.S.S et rédige Les souterrains de la liberté. Il rentre au Brésil en 1953 et se consacre entièrement à la littérature. Son œuvre, adaptée à la télévision et au cinéma, est aussi traduite dans près de cinquante langues. Commandeur de la légion d'honneur et lauréat du prix Del-Duca, il est décédé en août 2001. © Folio Gallimard

Jorge Amado nació en el estado de Bahia en 1912 y a los dieciocho años publicó su primera novela. Tras licenciarse en derecho, se afilió muy joven al partido comunista. Su actividad política le obligó al exilio en distintos países de Europa. De vuelta en Brasil en 1955, abandonó la política activa para dedicarse exclusivamente a la literatura. Su producción es extensísima: escribió más de veinte novelas para adultos, además de textos para niños y centenares de cuentos. En vida recibió prestigiosos premios y sus libros se siguen publicando en más de cincuenta países. Murió en San Salvador de Bahia el mes de agosto de 2001, cuando le faltaban pocos días para cumplir los ochenta y nueve años. © Me gusta leer

Ses livres / La collection

2 livre(s).